Seraing-Le-Château.

seraing-le-château,hanté,urbex

En province de Liège, le château (XIIIème siècle) de Seraing-Le-Château à la réputation d'être hanté.Lors de notre visite, nous n'avons remarqué ni fantômes, ni esprits frapeurs.Par contre, un chien nous a accompagné dés l'entrée sur le site et ne nous a pas laché d'une semelle durant toute l'exploration.Le château, vu de l'extérieur semble en bon état mais dés l'entrée on constate de nombreux dégats.Une aile complète a été détruite par un incendie en 2003 et des transformations anarchiques on défiguré l'architecture du château.Le dédale d'escaliers et de couloirs nous mène vers de nombreuses et jolies salles voutées et vers une chapelle surprenante..

Lire la suite

30/09/2011

- 19:34 Écrit par Pascal Commentaires (12) |  Facebook

"Ni Fiel Ni Miel"

namur,loyers,urbex"Ni fiel ni miel", c'est l'inscription gravée sur la pierre scellée à l'entrée de ce joli château abandonné près de Namur. Idéalement située en bord de Meuse face aux rochers de Marche-Les-Dame, c'est l'endroit ou fut transporté le corp du roi Albert avant son rapatriement vers Bruxelles.

Lire la suite

29/09/2011

- 07:19 Écrit par Pascal Commentaires (23) |  Facebook

La fabrique de métiers à tisser

houget,duesberg,bosson,verviers,ensival,urbex,exploration urbaine,zones interditesCette fabrique, née de la fusion de deux entreprises dans les années 60, était spécialisée dans la conception, le montage et la maintenance de métiers à tisser,

Cette entreprise occupant 1200 employés,était le fleuron de l'industrie Verviétoise,

Le déclin de l'industrie du textile poussa inexorablement cette entreprise vers la faillite qui ferma définitivement ses portes en 2008,A cette époque, elle n'employait plus qu'une trentaine de personnes,

Depuis 2008, les batiments sont laissés à l'abandon et à la merci des pilleurs,Les bâtiments administratifs ont été sacagés mais on trouve encore sur place énormément d'archives et de matériel de bureau abandonné sur place,Dans ce fouillis indicriptible, on trouve une multitude de vieux plans de machines, de documents administratifs, de photographies de machines et même de courrier échangés fin 2008 entre la direction de l'entreprise et les curateurs de l'entreprise,

Il ne reste plus grand chose dans les ateliers, toutes les machines ont été démontées et vendues,il reste de grands espaces vides dans lequels il est facile d'imaginer ce que devait être le quotidien des employés,

Ce fut une visite très intéressante, je remercie Carole pour les informations et Roland Degeer, mon fidèle majordome pour m'avoir accompagné et protégé des méchants barakis pileurs par sa large et musclée stature,,,,

Lire la suite

28/09/2011

- 07:40 Écrit par Pascal Commentaires (28) |  Facebook