La fabrique de métiers à tisser

houget,duesberg,bosson,verviers,ensival,urbex,exploration urbaine,zones interditesCette fabrique, née de la fusion de deux entreprises dans les années 60, était spécialisée dans la conception, le montage et la maintenance de métiers à tisser,

Cette entreprise occupant 1200 employés,était le fleuron de l'industrie Verviétoise,

Le déclin de l'industrie du textile poussa inexorablement cette entreprise vers la faillite qui ferma définitivement ses portes en 2008,A cette époque, elle n'employait plus qu'une trentaine de personnes,

Depuis 2008, les batiments sont laissés à l'abandon et à la merci des pilleurs,Les bâtiments administratifs ont été sacagés mais on trouve encore sur place énormément d'archives et de matériel de bureau abandonné sur place,Dans ce fouillis indicriptible, on trouve une multitude de vieux plans de machines, de documents administratifs, de photographies de machines et même de courrier échangés fin 2008 entre la direction de l'entreprise et les curateurs de l'entreprise,

Il ne reste plus grand chose dans les ateliers, toutes les machines ont été démontées et vendues,il reste de grands espaces vides dans lequels il est facile d'imaginer ce que devait être le quotidien des employés,

Ce fut une visite très intéressante, je remercie Carole pour les informations et Roland Degeer, mon fidèle majordome pour m'avoir accompagné et protégé des méchants barakis pileurs par sa large et musclée stature,,,,



2011-07-19 09-01-11 - DSC_0011.jpg2011-07-19 09-02-33 - DSC_0014.jpg2011-07-19 09-04-19 - DSC_0016.jpg2011-07-19 09-04-28 - DSC_0017.jpg2011-07-19 09-05-44 - DSC_0018.jpg2011-07-19 09-06-06 - DSC_0019.jpg2011-07-19 09-06-25 - DSC_0020.jpg2011-07-19 09-08-44 - DSC_0022.jpg2011-07-19 09-09-54 - DSC_0023.JPG2011-07-19 09-10-19 - DSC_0024.jpg2011-07-19 09-13-10 - DSC_0027.jpg2011-07-19 09-15-41 - DSC_0030.jpg2011-07-19 09-16-29 - DSC_0032.jpg2011-07-19 09-18-57 - DSC_0034.jpg2011-07-19 09-20-14 - DSC_0035.jpg2011-07-19 09-32-05 - DSC_0043.jpg2011-07-19 09-35-26 - DSC_0047.jpg2011-07-19 09-36-47 - DSC_0048.jpg2011-07-19 09-37-14 - DSC_0049.jpg2011-07-19 09-37-53 - DSC_0052.jpg2011-07-19 09-38-04 - DSC_0053.jpg2011-07-19 09-39-02 - DSC_0054.jpg2011-07-19 09-42-31 - DSC_0057.jpg2011-07-19 09-46-38 - DSC_0059.jpg2011-07-19 09-49-50 - DSC_0063.jpg2011-07-19 09-50-53 - DSC_0064.jpg2011-07-19 09-51-21 - DSC_0065.jpg2011-07-19 09-52-10 - DSC_0067.jpg2011-07-19 09-53-53 - DSC_0068.jpg2011-07-19 09-56-19 - DSC_0069.jpg2011-07-19 09-56-55 - DSC_0070.jpg2011-07-19 09-58-36 - DSC_0073.jpg2011-07-19 10-02-25 - DSC_0074.jpg2011-07-19 10-03-24 - DSC_0075.jpg2011-07-19 10-03-50 - DSC_0077.jpg2011-07-19 10-05-31 - DSC_0078.jpg2011-07-19 10-11-05 - DSC_0079.jpg2011-07-19 10-16-29 - DSC_0081.jpg2011-07-19 10-18-14 - DSC_0082.jpg2011-07-19 10-21-29 - DSC_0083.jpg2011-07-19 10-22-35 - DSC_0085.jpg2011-07-19 10-30-45 - DSC_0088.jpg2011-07-19 10-45-33 - DSC_0089.jpg

28/09/2011

- 07:40 Écrit par Pascal Commentaires (28) |  Facebook

Commentaires

Yop ! Nickel t'es de retour !
Je commençais à me poser des questions sur ton absence ...
Bref, on découvre des endroits avec toi.
Merci

Écrit par : Taz | 07/08/2011

Répondre à ce commentaire

Je ne suis jamais bien loin mais je doit aller de plus en plus loin pour trouver de la matière première....merci pour ton message.

Écrit par : Pascal | 07/08/2011

Toujours aussi bien, bravo.
Surtout n'arrête pas ce serait dommage !

Écrit par : Eluna | 15/08/2011

Répondre à ce commentaire

Ayant découvert ton blog par hasard, je l'avais mis dans mes favoris ... et j'ai bien fait, te revoilà ! Merci ! Christelle

Écrit par : Christelle | 16/08/2011

Répondre à ce commentaire

J'habite juste à côté de ça!! L'endroit n'est pas sûr. Ici on découpe les cables électriques (branchés) à la cisaille histoire de s'allumer un peu et de finir....à la morgue. Plus rien à voler ou à démonter, on attaque maintenant mon toit (zinc) Déploiement régulier des forces de police mais inutile, le proprio italien ne porte pas plainte. On relâche les voleurs après une petite nuit de repos au bloc avec camionnette et marchandise mais bon...je veille avec mes deux mollosses shitsu et yorshire!!!! Rigolez pas ils font un boucan d'enfer!!!
Les castors sont aussi de la partie.

Écrit par : Lef Fabs | 09/09/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Désolé pour votre toit...dans le même style que vos chiens, il y a aussi les bichons maltais qui sont capables de faire beaucoup de bruit.
Par rapport au bâtiment, il me semble qu'il à été racheté par la région wallonne après la faillite, ce qui expliquerait le désintérêt pour le sort de ce bâtiment, vous n'êtes donc pas tiré d'affaire....

Écrit par : Pascal | 10/09/2011

Désolée de vous contredire mais le bâtiment n'est pas propriété de la Région wallonne mais toujours celle d'un privé qui malheureusement devait faire des travaux et n'a jamais rien fait depuis 2008.

Écrit par : Muriel | 27/09/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

je viens de découvrir ton blog et franchement j'adore. Dis moi tu aurais pas des lieux de ce type autour de Toulouse

Écrit par : LAU | 27/09/2011

Répondre à ce commentaire

Passionnant !!! tant par le travail de mémoire que la réflexion qu'apportent ces photos sur notre société et ses valeurs !

Écrit par : jacques robert | 28/09/2011

Répondre à ce commentaire

triste de voir un endroit où vous avez vu la fin d'une usine et la fin de beaucoup de choses, mais il y a encore des endroits caché dans ces bâtiments les RATS n'ont pas bien fouillé.Merci pour les photos.Celle de l'infimerie me fait mal car beaucoup de blessés étaient contents de nous y retrouver.
Je vois bien que ce n'est pas des photos de pillards.Bonne route et protègez vous des charognards

Écrit par : louis | 28/09/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
J'adore l'urbex mais ai une vision complètement différente de la votre.
Je ne comprends pas trop pourquoi vous stigmatisez les personnes qui prennent des biens laissés à l'abandon en les nommant "les pillards", serait ce juste pour faire une distinction avec nous, explorateurs et personnes respectueuses ? une sorte d’éducation et de classement pour éclairer vos lecteurs?
Depuis des années ces biens sont laissés à l'abandon, ils polluent et ne seront en aucun cas trié si par bonheur un jour quelqu'un rachète les lieux. Ils seront détruits et enterrés sans recyclage. Les propriétaires, ainsi que la ville sont les vrais coupables qui laissent, en l’occurrence, des bidons de colorant industriel dangereux vieillir à l'air libre, du mobilier se détériorer alors qu'il pourrait servir, des machines encore non purgé de produits corrosifs et toxiques à la disposition des casseurs. Les élus comme les ex-dirigeants, profitent des bienfaits de l'industrialisation locale mais s'en dédouane lors d'une délocalisation. Les pilleurs sont des nettoyeurs de site bien plus que des voleurs, je respecte complètement ces personnes. Les photos prisent pendant les explos sont d'autant plus un témoignage du temps qui passe quand le site évolue naturellement, au fil de differentes rencontres.

Écrit par : urbex | 15/01/2012

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,
Trés joli blog découvert par hasard et plein de surprises....
En lisant les commentaires,je m'aperçois(depuis le temps que je "cyber-urbex" d'un coté des friches industrielles méconnu...Le recyclage,certes,laisser une usine a l'abandon et aux quatre vents est abusé,tant sur le plan humain que matériel;mais entre récupérer des métaux,et vandaliser,casser,souiller...:(
Les recycleurs et graffeurs -re-donnent un peu de contrastes et de mysteres,mais les casseurs...?
Beau travail d'Images et de recherches...:)

Écrit par : Michael | 15/01/2012

Répondre à ce commentaire

je fais moi-même de l'urbex et je respecte ces lieux quand je m'y rend.
je peux admettre les pilleurs qui sont tentés par l'argent lors de la revente mais je n'admet pas que l'on vandalise pour le plaisir de se défouler.
j'ai vu des métres et des métres de vitres, carreaux cassés juste par bétise et là je ne comprend pas l'intérêt.
de plus, si ces lieux n'étaient pas aussi saccagés, ils pourraient souvent etre repris par des associations caritatives ou autres.
bravo pour vos photos et je me tiens a dispo pour éventuellement des échanges d'adresses par mail

Écrit par : oeil de mouche | 22/01/2012

Répondre à ce commentaire

Bonsoir, je viens de voir votre article ( magnifique :) ) Je voulais savoir ou ça se situe précisément car je suis étudiante en photographie et j'habite dans la région de Verviers et ce site m intéresse beaucoup :)

Écrit par : julie | 05/03/2012

Répondre à ce commentaire

Très bons documents mais très triste de voir cet endroit que j'ai connu très florissant et très actif dans cet état . Je suis un acien des ateliers H... et ils n'était pas vraiment "métiers a tisser" ou alors très peu dans années 60 pour une "commande Russe" mais c'était bien plus que ça et un numéro un mondial en machines textiles dans les 60/70. J'y ai longtemps travaillé et j'habitais à proximité et en connais un bout sur le sujet car mon père y travaillait avant moi .Cela m'intéresserait d'en parler .

Roger Sail

Écrit par : Sail Roger | 28/03/2012

Répondre à ce commentaire

Salut Roger,

Comment vas-tu? Cela fait longtemps.
D'accord avec toi, l'usine ne produisait plus des métiers à tisser depuis très longtemps.
N° 1 mondial, on l'a été longtemps, mais l'incompétence de certaines et/ou les manoeuvres de bas étage d'autres ont condamné l'entreprise.

Écrit par : Delbushaye | 05/11/2012

Roger, partagez avec nous, ici même :)-

Écrit par : Olivier | 05/10/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour pouvez vous me dire qui est le proprietaire ou quelqu'un a qui je pourrais demander une autorisation pour aller sur le site ??? j'habite juste en face en plus !! ou alors je peux aller a la commune demander non ?

Écrit par : Valerio | 10/12/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Valerio,
Je ne sais pas qui est propriétaire à l'heure actuelle mais je doute fort qu'il donne des autorisations pour la visite.

Écrit par : Pascal | 11/12/2012

Je connais très bien cette usine de fabrication de machines textiles. Et pour cause, mon père y a travaillé dès l'âge de 14 ans et jusqu'à sa pension! Il y était monteur-ajusteur des "aiguilleteuses". J'ai visité cette usine lorsqu'elle était dans son apogée, je devais avoir 7 - 8 ans... L'usine a été rachetée il y a plus ou moins vingt par une société italienne qui a par profité des brevets HDB et a démantelé l'outil, il y a environ dix ans...
Triste fin pour ce qui fut un leader et fleuron mondial de la construction de machines textiles....

Écrit par : Jean-Louis Lemin | 28/07/2013

Répondre à ce commentaire

Pas simple. il faut du temps pour obtenir l'autorisation de visiter une usine

Écrit par : laurent | 26/03/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour !!!

C'est tjrs avec énormément de plaisir que je viens sur votre site. Vous, mais aussi d'autres passionnés de la mémoire du temps, faites un boulot vraiment extraordinaire. Sincèrement ! Bravo !!!!

Je viens de regarder les photos de Houget, Duisberg et Bosson... Désastre ! Il y a des années, juste avant la reprise par les italiens, j'ai fournis, installé et entretenu une batterie de chauffe-eau muraux pour les sanitaires, côte rue Houget. C'est idiot, mais vous n'auriez pas une photo ? C'était dans une grande salle où il y avait des fontaines circulaires.

Une chose encore: vous avez visité le bâtiment administratif des Aciéries de La Meuse. Vous n'avez pas eu accès aux ateliers ?

J'ai terminé de vous embêter, encore félicitation pour votre travail !
Cordialement,

Michel

Écrit par : Michel Mulkens | 01/08/2014

Répondre à ce commentaire

Meme so les photos sont déprimantes, je les trouve très intéressantes!
En auriez-vous sur la textile de Pepinster, abandonnée aussi depuis bien longtemps, je crois!

Écrit par : Jacqueline edily | 09/08/2014

Répondre à ce commentaire

dommage de laisser de tel bâtiment a l' abandon alors qui pourrait faire le bonheur de petit PME de la région

Écrit par : fober leon | 10/08/2014

Répondre à ce commentaire

Concernant le vandalisme, je suis totalement contre. Je ne comprends d'ailleurs pas le "besoin de détruire".
En ce qui concerne l'abandon "en l'état", les seuls vrais responsables sont les repreneurs de brevets (ou fossoyeurs d'entreprises) qui n'ont pas du tout l'intention de s'emm*rder avec le reste.
Comme dit avant, quand il y a abandon manifeste, il devrait automatiquement avoir une vente publique ou des dons à des œuvres pour éviter un pillage destructif.
Je suis toujours chagriné par tous ces bâtiments porteur d'histoires (passées :-/ ) laissés à l'abandon et vandalisés (surtout celui-ci où mon père a travaillé des décennies). Rien pour moi ne peut justifier le vandalisme, même pas l'abandon)

Écrit par : Pierre | 10/08/2014

Répondre à ce commentaire

bonjour j ai ete visiter cette usine recemment et je connais encore qqes bons coins dans cette region mais vous devez certainement connaitre mais bon on sait jamais si vous voulez plus de precisions.....

Écrit par : hardy | 11/08/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour pour moi la grande erreur cela était de ne plus garder la conciergerie !même laissé l'habitation gratuite en échange de surveillance au moins de la grande entrée principale ! il faudrait un curateur ou huissier pour gérer ces bien ! qui non surement jamais payer de taxes ni de revenus cadastral ! ces italiens acquéreur ! obligation de dépolluer ! un peu comme Mital dans le bassin Liègeois !

Écrit par : Henroye freddy | 19/03/2015

Répondre à ce commentaire

je trouve sa injuste laisser notre usine tranquille

Écrit par : elma | 12/05/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.