Eurofonderie à Gembloux

eurofonderie,gembloux,exploration urbaineJusqu'en 1976, Eurofonderie fabriquait des pièces pour matériel agricole.Par la suite une reconversion de l'usine à eu lieu et l'usine a commencé à fabriquer des pièces pour voiture.En 1994, année de la fermeture de l'usine 220 employés se sont retrouvés sans emploi.Aujourd'hui, le sort de cet énorme chancre, façe à la gare de Gembloux, est entre les mains des autorités communales.Le site à partiellement brulé en 2009.


IM002474_redimensionner
IM002475_redimensionner
IM002476_redimensionner
IM002477_redimensionner
IM002478_redimensionner
IM002481_redimensionner
IM002483_redimensionner
IM002485_redimensionner
IM002487_redimensionner
IM002490_redimensionner
IM002491_redimensionner

02/07/2008

- 08:00 Écrit par Pascal Commentaires (11) |  Facebook

Commentaires

voilà mon mail : nicau666@hotmail.com

pourais-je avoir le tien?
j'ai justement une explo énorme à te proposer

Écrit par : Nicau | 18/07/2008

Répondre à ce commentaire

monpapa a travailler plus de 20ans dans cette usine .

Écrit par : carole | 14/12/2009

Répondre à ce commentaire

moi aussi moi aussi j'ai travaillé environ 5 ans de 90 à 95 à eurofonderie,j'étais au service entretien dépannage, je travaille actuellement à sékurit saint-gobain et je peux dire que je suis passé de l'enfer au paradis. d'ailleur les images en disent long,car à l'époque, ils étaient dèjà délabrés.

Écrit par : nart | 30/12/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour, seriez-vous me dire pourquoi. L'usine a fermer ???

Écrit par : sasha gils | 17/04/2015

Scandaleux Intermet & Teksid génèrent des milliards € J'ai travaillé chez Eurofonderie de 89 à sa fermeture fin 94 en tant que responsable de la métrologie. Depuis la levée de l'occupation de l'usine, je ne me suis plus rendu à Gembloux. C'était trop douloureux pour moi. Le spectacle de ce chancre industriel depuis 15 ans est affligeant et est une honte pour tous les travailleurs qui comme moi, crachions chaque jour durant une heure la bentonite que nous avions aspirée dans nos poumons. j'aurais au moins souhaité que notre combat contre la délocalisation des activités puisse permettre d'utiliser cet immense terrain pour y construire du logement social et redonner le sourire aux Gembloutois longtemps intoxiqués peu à peu par nos rejets dans l'atmosphère. Je me souviens qu'à l'époque seul les élus Ecolo de Gembloux avaient soutenu notre lutte pour l'emploi. Ironie extrême.

Écrit par : chapelier daniel | 15/03/2010

Répondre à ce commentaire

Réponse à Daniel Émouvant témoignage. J'épère au moins que mes photos évoquent aussi de temps en temps de bons souvenirs.
Avec un peu de bonne volonté il est possible de réhabiliter des sites industriels, l'ancienne manufacture à quelques centaines de mètres de là en est la preuve.
Par contre, il me semble que pour le site de l'Eurofonderie, la pollution du sol est l'une des causes de la lenteur de ce dossier. Si on rajoute le laxisme légendaire des autorités wallonnes, on est moins étonnés.

Écrit par : Cyclo | 15/03/2010

Répondre à ce commentaire

juste pour info , trouvé sur le site de l'avenir.net.

GEMBLOUX - Que réservera-t-elle à Gembloux, l'année 2011 ? Un beau paquet de chantiers à concrétiser et quelques chancres à effacer du paysage.

C'est un des derniers gros chancres industriels qui déparent le paysage gembloutois. Dans quelques mois, il pourrait partir en poussières et gravats, sous les coups des pelleteuses. Le dossier du site Eurofonderie a été évoqué hier matin par le collège communal de Gembloux. C'est un petit scoop que le bourgmestre Benoît Dispa a réservé au personnel communal, réuni au Foyer communal à l'occasion de la présentation des voeux.

Le dossier suit son cours administratif. Il s'agissait ici de rendre un avis, après la CCAT, sur le périmètre de réhabilitation. Moyennant quelques remarques, un avis positif a été rendu. Le dossier va maintenant prendre le chemin de la Région wallonne.

Après? Le promoteur, la SA Euro-Gembloux, pourra envisager une reconstruction, en conformité avec les prescriptions du PCA. Le site est stratégique, à proximité immédiate de la gare. Sa réussite est un enjeu majeur pour le futur de Gembloux. La demande de permis ne sera sans doute pas déposée avant 2012.

Écrit par : dzavatar | 23/03/2011

Répondre à ce commentaire

j'y suis allé avec un ami il y a quelques minutes et effectivement c'est triste que l'on puisse laissé pareille surface à l'abandon. Par contre, c'est impressionant comme s'est grand. Et les tags y sont magnifique ;)

Écrit par : anonymous2.2 | 25/03/2011

Répondre à ce commentaire

j'y suis allé quelque fois pour y jouer au paint ball avec plusieur amis et on s'y perdrais presque

Écrit par : rémi | 30/03/2012

Répondre à ce commentaire

Excellent endroit pour ce qui est de découvertes et escapades dans les sous sols! :) j'y vais très souvent avec des amis pour faire de l'airsoft, ou même se promener et faire des tags, et je ne m'en lasse jamais! Il y a quelques semaines, on a découvert une fenêtre cassée en extérieur, et curieux comme nous sommes, nous avons visité les lieux et nous n'étions pas déçu du voyage: des vêtements partout, pleins de trucs assez marrants aussi (comme des mannequins en plastique) malheureusement, quelques jours après, le 26 mai, j'apprend que cette partie la a brûlée suite à un feu de poubelles! :/ mais ça ne m'empeche toujours pas d'y retourner! :)

Écrit par : Thomas Scourneau | 06/06/2012

Répondre à ce commentaire

Je vais entamer des démarches avec la commune de Gembloux pour y organiser des petites parties d airsoft officiellement. J y suis allé aussi jouer plusieurs fois mais c est interdit sans une autorisation...

Écrit par : Godfriaux Maxime | 19/12/2012

Les commentaires sont fermés.